FBI – Les abus sexuels sur mineurs ont atteint des niveaux quasi épidémiques

“Ce n’est pas un choix. A 12 ans, ça n’a pas pu être un choix.”

Quand on parle de “traite d’êtres humains”, on pense souvent à des personnes venant d’autres pays qui sont introduites illégalement par voie de terre et de mer dans des pays étrangers et ensuite forcées à y travailler contre leur volonté. Mais la grande majorité des enfants qui s’achètent et se vendent pour du sexe chaque nuit aux États-Unis sont des mineurs étasuniens.

Nous avons entendu parler d’un certain nombre de femmes de la côte est au centre ouest du pays dont les histoires sont très similaires et toutes aussi horribles les unes que les autres. Abandonnées, abusées, exploitées et souvent ignorées, elles ont toutes commencé à un très jeune âge. Elles sont même parfois condamnées par les personnes qui précisément auraient dû les protéger.

Une femme raconte que sa tante l’a achetée quand elle avait 14 ans. Une autre femme dit qu’elle avait 17 ans quand elle s’est fait expulser de chez elle. Une troisième avait 14 ans quand elle s’est fait séquestrer par “un type que je pensais bien aimer”. Elle n’est pas rentrée chez elle pendant deux ans.

“J’avais huit ans quand j’ai été abusée par mon père pour la première fois. Ensuite il m’a offert un vélo… J’ai ainsi appris que tu peux obtenir ce que tu veux en échange de faveurs sexuelles.” 

Témoignage d’une des femmes interviewées par Ian Pannell, journaliste de la BBC.

Dans le Minnesota, nous avons rencontré une femme qui était dans les rues en train de travailler bien qu’elle en était à son cinquième mois de grossesse.

Elle dit qu’elle a été abusée à l’âge de 12 ans par un voisin qui l’a attirée avec un garage rempli de jeux et de jouets. Il lui a offert de l’argent en échange de photos d’elle sans le haut.

“Je vois des filles de plus en plus jeunes dans les rues et ça, c’est vraiment triste”, dit-elle. “Ce n’est pas un choix. A 12 ans, ça n’a pas pu être un choix.”

On peut visiter les sites de quelque-uns des groupes qui ont aidé la BBC à réaliser ce reportage, en cliquant sur l’un des liens suivants :


Pour lire l’article complet de la BBC intitulé “Le trafic sexuel des enfants, un des secrets les mieux gardés et les plus sombres des États-Unis”, cliquer ici :  “Sex trafficking: Lifelong struggle of exploited children

Add Comment